Siège auto

Les réglementations instaurées concernant les sièges auto

Un accident peut être vite survenu lors d’un trajet en voiture, les risques de collisions, de blessures graves ou même de décès sont assez élevés. C’est pour cela que des réglementations sont rentrées en vigueur afin de limiter ces risques et d’assurer la sécurité maximale aux enfants grâce aux sièges auto homologués qui sont commercialisés. Et donc, avez-vous déjà entendu parler de ces réglementations ? Si la réponse est non, alors il est encore temps d’apprendre à les connaître !

La réglementation ECE R44

Il y’a des normes dans tous les domaines, y compris le domaine de la conception et production de sièges auto. En effet, les sièges auto fabriqués par toutes les marques en Europe sont soumis à des lois et des tests en accord avec les deux réglementations en vigueur. La première est la « ECE R44 » qui a classé les sièges auto par catégories en suivant le poids de l’enfant. Ces catégories sont :

  • Groupe 0 ;
  • Groupe 0+ ;
  • Groupe 1 ;
  • Groupe 2 ;
  • Groupe 3.

Pour un nouveau-né, le siège auto le plus adapté est le Groupe 0 qui peut être utilisé de sa naissance jusqu’à ce qu’il pèse 10 kg. Le deuxième groupe représente les sièges qui conviennent aux bébés pesant au maximum 13 kg. Ensuite, les sièges auto de groupe 1 sont fabriqués pour les enfants âgés de 8 mois à 4 ans, c’est-à-dire de 9 à 18 kg. Puis, vient le groupe 2 qui regroupe les sièges supportant la charge de 15 à 25 kg. Et enfin, le groupe 3 englobant les sièges auto confectionnés pour la tranche d’âge de 6 à 12 ans, autrement dit de 22 à 36 kg.

La réglementation R129

Celle-ci, appelée aussi « i-Size », est une réglementation européenne qui est rentrée en vigueur en juillet 2013. Elle complète la réglementation citée précédemment et classifie les sièges auto selon la taille de l’enfant, en plus d’optimiser la sécurité en généralisant le système ISOFIX et en imposant d’installer les sièges auto dos à la route pour les bébés âgés de 15 mois et plus. En effet, puisque les deux réglementations cohabitent, donc les catégories sont les mêmes sauf que, cette fois-ci, c’est selon la taille : de la naissance à 60 cm ; de 60 cm jusqu’à 75 cm ; de 75 à 87 cm ; puis, de 87 cm à 105 cm ; ensuite, de 105 à 125 cm ; et enfin à partir de 125 cm.

Pour que les sièges auto soient homologués selon la loi R129, des tests latéraux et frontaux doivent être effectués à l’aide de nouveaux mannequins de test appelés les « Q dummies » ayant plus de capteurs intégrés apportant ainsi plus de protection en cas de chocs. En outre, il se peut que cette réglementation évince la ECE R44, car elle est plus récente et offre plus d’avancés en terme de sécurité.

Le système ISOFIX

Ce système de fixation est instauré et généralisé grâce à la réglementation i-Size. Il assure une installation plus simple, plus rapide, et bien plus sûre comparée à l’utilisation de la ceinture de sécurité. En effet, avec ce système, on est certains que le siège est bien installé et que les enfants sont bien attachés et bien maintenus dans leurs sièges.

Autres avantages du système ISOFIX résident dans le fait qu’avec lui, l’installation et l’utilisation n’a jamais été aussi facile, et ce, d’une voiture à une autre, mais encore que grâce aux ancrages et attaches ISOFIX sont fixés et stabilisés en un rien de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *